Commémoration du 11 novembre

C’est dans les salons de la mairie de Saâles que s’est déroulée la commémoration de l’armistice 1918. Après un office religieux à la chapelle protestante de la commune, la pluie et le froid ont obligé tous les participants à se réfugier à la mairie ou en présence de Frédérique Bierry, président de conseil départemental du Bas-Rhin, des représentants des sapeurs-pompiers, de la gendarmerie, des anciens combattants, d’habitants du village et d’enfants de l’école primaire, le maire Jean Vogel a tenu son discours, rappelant toutes les horreurs de cette guerre que l’on annonçait brève et victorieuse et qui durait déjà depuis plus de trois ans, avec son lot de morts, de blessés et de souffrances. Aux meurtrissures de la guerre, se rajoutent le froid et la faim d’un hiver long et terriblement dur. La faim, tuera près de 500.000 civils durant ces quatre années de guerre.

Hormis les morts qui se comptent par centaines de milliers, des combats qui ne laissent plus rien de reconnaissable : églises, villages, forêts, ruisseaux ou champs disparaissent. Des centaines de milliers de mères pleurent leurs fils tués, des femmes qui voient disparaître à jamais leur bienaimé et des enfants innombrables qui ne reverront plus jamais leur père et le trop long chapelet d’atrocités, de souffrances, de pleurs, de larmes.

Après un petit échange avec les enfants présents et un discours de Frédérique Bierry, une délégation est allée déposer une gerbe au pied du monument aux morts avant de remonter dans la salle de la mairie pour le traditionnel verre de l’amitié.

Flickr Album Gallery Powered By: Weblizar