Géographie

Quelques chiffres

Saâles est un chef-lieu de canton de l’arrondissement de Molsheim, dans le département du Bas-Rhin. La superficie de la commune est de 9,88 km2, et la population au dernier recensement s’élève à 932 habitants, soit une densité de 94 hab/km2. L’altitude est comprise entre un mini de 517 m et un maxi de 831 m, avec une moyenne de 560m.

Un peu de géographie

Saâles est au centre d’un plateau de deux km de long qui est une voie de passage. La « trouée » qui ouvre le plateau est formée d’un étroit couloir en aval de Bourg-Bruche, et une ouverture vers le sud- ouest vers le val de Fave et Saint-Dié. A l’est, le Climont qui culmine à 974 m, au midi le cône du Voyemont (804 m) qui indique la ligne de démarcation des eaux entre bassin de la Meurthe, affluent de la Moselle, et de la Bruche, affluent de l’Ill. De l’ouest au nord : le Hareng de forme granitique arrondie, , ensuite la Vigne-Fière, le Sapin dessus, et au-delà, la montagne de Lune, le Hurin et le Solamont qui étalent leurs plans de grès vers 853 m d’altitude, au nord du village.

Un peu de géologie

Le plateau de Saâles est né avec la fosse d’effondrement au début du Tertiaire. Les roches gréseuses sont sources de richesse. Au sommet du Labateux, une variété de roche calcaire donnait une excellente pierre à chaux. Les grès fortement poreux du Voyemont ont permis la constitution de sources, mais qui s’écoulent vers Colroy-la-Grande. La faille de Saâles comportait un filon de fer (minéralisée en oxydes de fer), et de nombreuses exploitations se sont succédées au fil des époques.