Des vœux, des remerciements, des applaudissements… et de l’émotion

Ce n’est pas sans une certaine émotion que Jean Vogel a présenté ses vœux aux forces vives de la commune, dimanche 12 janvier, dans la salle de réception de la mairie de Saâles. En effet, c’est la dernière fois que le maire lançait une invitation, qui, comme toujours se veut conviviale et fraternelle. Dans à peine plus de 2 mois, se terminera une aventure débutée il y a près de 25 ans »

Après avoir remercié toutes les personnes ayant répondu « présent », le premier magistrat de la commune a salué et rendu hommage à tous ceux qui contribuent à l’embellissement, au vivre ensemble, au développement et au rayonnement de Saâles, sans oublier ceux qui ont fait le choix de venir vivre à Saâles, les nouveaux habitants.

Dans son discours, Jean Vogel est revenu sur ces 25 années de mandat, « pas toujours facile, mais toujours passionnant ». Il a fallu prendre sur soi, assumer des décisions parfois difficiles, quelques fois impopulaires ou incomprises et avec ses équipes, il a toujours essayé d’avoir une vraie vision de l’avenir su territoire et surtout d’aimer les gens profondément.

Mais le maire n’est que le chef d’orchestre et n’est rien sans les musiciens. Et les musiciens, se sont les forces vives de la commune.

Il a résumé les grands chantiers de ces quatre mandats successifs :

1995-2001, création du marché de montagne et le commerce équitable, la rénovation du centre-ville, (presbytère, maison des associations, ravalement de la mairie), la politique d’ouverture paysagère et la création du bulletin municipal « le grain de sel ».

2001-2008, la chaufferie au bois, la plantation de 300 arbres fruitiers anciens et création de l’association, la mise aux normes des captages des sources et la station UV, la piscine et l’extension de VVF, l’aménagement et la sécurisation de la traversée de Saâles.

2008-2014, la rénovation BBC du VVF, amélioration des logements, centre de remise en forme, la maison des services, la rénovation de la maison de retraite, la centrale photovoltaïque, la construction de la boulangerie Turlupain, l’implantation de la Maison Familiale Rurale à la Porte d’Alsace.

2014-2020, la mise en route du parc éolien de Belfays, la mise en place d’un périscolaire et relance de la cantine scolaire, l’agrandissement de la laiterie du Climont, la fin de la rénovation de la maison Barboteux, la mise en place de l’application randéole, l’organisation d’un grand débat unique en France avec la participation de gilets jaunes, des forces vives de la vallée de la Bruche et d’élèves de ENA, la mise en place d’une boutique éphémère, l’organisation d’un repair café, une collaboration de plus en plus forte avec Caritas, Emmaüs envie et l’ouverture de « la grange à Marinette » et un comité des fêtes dynamique fédérateur et entreprenant.

Le maire ne voulait pas fermer la page de ces 25 ans de développement sans parler de la forêt, une forêt qui souffre et dont l’avenir est de plus en plus hypothétique et va nécessiter une attention particulière comme jamais dans le passé.

Après avoir remercié tous ceux qui ont été élus à ses côtés et n’ont jamais ménagé leur temps pour s’investir pour le bien de tous, l’ensemble du personnel communal avec qui il a œuvré toutes ces années, les bénévoles des différentes associations, il a rendu un hommage à ceux qui ont fait le choix d’arrêter : Colette Gleitz, qui, pendant 19 ans s’est investie au niveau de l’école. Elle a été également une indéfectible secrétaire de séance lors de tous les conseils municipaux et un pilier du grain de Sel. Claude Brignon, qui pendant 31 ans, a accompli un travail titanesque sur un bien commun qu’est la forêt, tout comme sur les dossiers de l’eau et de l’assainissement. Jean-Pol Humbert a été le monsieur éolien et le monsieur VVF. Brigitte Hung a été en charge du budget pendant deux mandats mais a été aussi très active au niveau du comité des fêtes, du club des anciens et des décorations de la commune au moment de Noël ou de Pâques. Jean-Claude Philippe, en charge du site internet, Dominique Liebmann pour son investissement au niveau du CCAS, Dalila Trutmann pour son action en faveur de la jeunesse, Sandra Fornaciari pour son investissement pour la décoration des espaces publics, Katia Biacchi et vincent Froehlicher.

Jean Vogel a présenté ses vœux à tous avec une pensée pour ceux qui souffrent et également pour ceux qui prendront la suite dans à peine plus de 2 mois.

Le maire a été longuement applaudi avant que le club des ainés entonne deux chansons, une écrite par un Saâlois et l’autre, une chanson canadienne, avec des paroles revisitées à la sauce Saâloise.

La cérémonie s’est terminée par le verre de l’amitié.

voir les photos ici

Lien Permanent pour cet article : https://mairie-saales.fr/des-voeux-des-remerciements-des-applaudissements-et-de-lemotion/